Un récent sondage hautement scientifique, réalisé par moi-même sur un échantillon d’une dizaine de mamans, nous apprend qu’on a plus de chance de gagner au loto que de pouvoir placer nos enfants dans une crèche (80% des femmes qui ont gratté un solitaire se sont retrouvé avec un môme. Parmi ces 80%, 10% ont eu une place en crèche parce que le papa venait d’être élu maire de la commune).

Et bien, je confirme, il y a pire que de trouver THE nounou.

Ne désespérez pas ! En suivant de près mes conseils, vous aurez peut-être la chance d'obtenir le graal. Il suffit :

- d'avoir un enfant.

- D'en faire la demande auprès de l'Espace Famille de votre mairie.

- D'obtenir une place à la Halte Garderie de votre commune parce qu'il n'y a pas de place en crèche (si vous n'avez pas de Halte Garderie dans votre commune, pas de chance, vous n'aurez pas de place en crèche). 

- De jongler, pendant un an, entre la nounou et la Halte Garderie, parce que la Halte Garderie n’accueille les enfants que sur des demi-journées et JAMAIS pendant les vacances scolaires. 

- De suivre les règles de la Halte Garderie à la lettre : pointer l'arrivé et le départ avec la jolie carte magnétique, fournir mouchoirs et autres liniments, ne pas oublier d’écrire le nom de son enfant sur la couche supplémentaire, ne pas oublier les vêtements de rechange, etc.

- De dire bonjour et au revoir (et accessoirement faire de grands sourires) à la directrice de la garderie. Avoir le même pédiatre que la directrice. Discuter avec elle des vaccins (surtout ne pas la contredire sur les bienfaits des vaccins et ravaler éventuellement ses convictions).

- De s'inquiéter de la santé des puéricultrices :" Mais comment faites-vous pour ne pas être malades toute l'année avec tous ces nez qui coulent et toutes ces gastros ?!"

- D'avoir un gosse particulièrement docile : qui ne pleure jamais, qui mange tout ce qu'on lui propose, qui participe à toutes les activités, qui sourit.

- D’avoir un gosse qui fait caca, le matin, avec la nounou et JAMAIS à la garderie. 

- D'être soi-même particulièrement docile : venir danser au spectacle, déguiser son petit et faire des biscuits en forme de lapin pour le carnaval, faire caca le matin, acheter la ‘photo de classe' qui coûte un bras et sur laquelle les gamins font tous la gueule.

- De ne pas être exigeant : accepter l'eau du robinet, les petits-suisses et les biscuits donnés aux goûters (surtout ne pas exiger que son mioche ne mange que des produits bio ou sans gluten).

- De ne JAMAIS appeler la garderie juste parce qu’on a oublié de mettre le doudou dans le sac.

- De remercier 100 fois la directrice de s'occuper de son cas pour une éventuelle place en crèche l'année d’après.

- De faire une moue triste et désemparée lorsque la directrice nous fait remarquer que nous avons oublié de nous réinscrire sur la liste d'attente à la mairie.

- De se réinscrire sur la liste d’attente à la mairie.    

Et voilà, le tour est joué ! Un beau jour vous recevez un courrier de la mairie vous informant que vous êtes l'élu avez une place dans la crèche que vous souhaitiez.

Injuste ? Nan. STRA-TE-GIQUE. 

P-N004-creche